Cette nouvelle raison d'être définit l'avenir de Solvay : unir les personnes, les idées et les éléments pour réinventer le progrès

Bruxelles, le 10 janvier 2020 – Aujourd’hui, Solvay dévoile sa raison d'être : Solvay existe pour unir les personnes, les idées et les éléments afin de réinventer le progrès – et sa nouvelle signature : « progress beyond* » – qui évoque sa volonté de libérer le progrès. La raison d’être a été élaborée à partir des 13 000 réponses parvenues à la suite d’une enquête interne, de 288 sessions d’écoute et de 75 heures d’entretiens individuels avec les collaborateurs, les clients et l’ensemble des parties prenantes du Groupe.

La raison d’être du Groupe exprime le lien, la collaboration, l'innovation et le progrès qui caractérisent Solvay depuis sa fondation et incarne la vision de l'entreprise qui est de créer une valeur partagée et durable pour tous. C'est le fondement de la stratégie G.R.O.W. récemment annoncée, qui vise à libérer le plein potentiel de Solvay en renforçant la collaboration au sein du Groupe permettant ainsi de créer des solutions qui répondent aux mégatendances, aux défis et aux besoins des générations futures.

« Solvay peut être le moteur des prochaines grandes avancées qui permettront à l'humanité de protéger les ressources que nous partageons tous » a déclaré Ilham Kadri, CEO de Solvay. « Nous sommes appelés à assumer une nouvelle responsabilité en tant qu'organisation dirigée par une raison d’être. Cette volonté nous incite à aller au-delà de ce que nous sommes, à nous unir et à réinventer de nouvelles formes de progrès grâce au pouvoir de la science. »

Solvay dévoile également aujourd'hui un ensemble de valeurs fondamentales qui guideront la transformation de ses activités :

  • la responsabilité engagée : L'engagement de Solvay en faveur d'une éthique, d'une sécurité et d'un bien-être sans compromis, et de la durabilité ;
  • l'unité, et non l'uniformité : Solvay croit au pouvoir de l'inclusion et de la diversité, au lien universel entre tous les êtres humains, et valorise la contribution unique de chaque individu ; 
  • la passion pour la performance : la volonté d'atteindre, de remettre en question le statu quo et de gérer par la méritocratie.

Ces nouvelles valeurs et compétences clés auront un impact direct sur l'entreprise car elles serviront de critères à l'évaluation des salariés de Solvay et auront un impact sur leur rémunération variable.

L'annonce d'aujourd'hui représente la première étape d'un parcours de transformation et d'évolution culturelle pour le Groupe, rendue possible par un nouveau modèle opérationnel, Solvay ONE. Au cours des semaines et des mois à venir, Solvay mettra en œuvre un plan d'action afin de promouvoir sa raison d'être et sa stratégie ainsi que de nouveaux engagements en matière de développement durable, de diversité et d'inclusion.


*traduction : libérer le progrès

À propos de Solvay

Solvay est un groupe de matériaux avancés et de chimie de spécialités, engagé dans le développement de solutions répondant aux grands enjeux sociétaux. Solvay innove en partenariat avec ses clients dans divers marchés finaux tels que l'aéronautique, l'automobile, les batteries, l’électronique et la santé, ainsi que dans l’extraction minière de gaz et pétrole, contribuant ainsi à combiner efficacité et durabilité. Ses matériaux d’allègement participent à une mobilité plus durable, ses formulations favorisent l’optimisation des ressources et ses matériaux de haute performance contribuent à l’amélioration de la qualité de l’air et de l’eau. Le Groupe, dont le siège se trouve à Bruxelles, emploie environ 27 000 personnes dans 62 pays. Solvay a réalisé un chiffre d'affaires de 10,3 milliards d'euros en 2018 dont 90 % dans des activités où il figure parmi les trois premiers groupes mondiaux, qui se traduit par une marge d’EBITDA de 22%. Solvay SA (SOLB.BE) est coté à la bourse Euronext de Bruxelles et de Paris (Bloomberg : SOLB.BB - Reuters : SOLB.BR) et aux États-Unis, ses actions (SOLVY) sont négociées via un programme ADR de niveau 1. (Les chiffres financiers tiennent compte de la cession annoncée de Polyamides)